Accéder au contenu principal

Articles

Sélection

Oreilles en arrière : inconfort, jeu... ou autre ?

S’il y a un thème qui me trotte (pour ne pas dire galope…) dans la tête depuis des mois, c’est bien celui-ci. A priori, il n’est pourtant absolument pas sujet à polémique et toutes les personnes ayant approché un cheval une fois dans leur vie s’entendent sur la signification du langage auriculaire équin : oreilles en avant, cheval content ; oreilles en arrière, cheval en colère.

Du moins, c’est ce que l’on nous serine lors de nos premiers contacts avec la gent équine. Et généralement, « on » nous explique aussi qu’il ne faut pas toucher la fourchette lorsque l’on cure le pied de son cheval, qu’il faut tenir la longe 20 à 30 cm sous le licol et surtout (surtout !) ne jamais le regarder dans les yeux.

[Arrivés à ce stade de votre lecture, vous devez probablement commencer à sentir mon irritation. Ou mon ironie. Ou les deux. Préparez-vous : je n’en suis qu’à l’échauffement…]

Puisque l’objectif n’est pas ici de lister toutes les inepties apprises, transmises, digérées et recrachées dans le m…

Derniers articles

Travailler dans le domaine animalier : trop de professionnels ?

Déclic... ou clap de fin ?

Repose toi maintenant...

Dominance & Education : si on arrêtait le massacre ?

Ethologie & Equitation : une question de vocabulaire ?

Ne perdez pas le plaisir d'être avec lui...

L'équitation actuelle, de querelles en chapelles...

Bilan et amertume

Les chevaux... des animaux violents ?!

Travailler "dans les chevaux"